OUVERT LE DIMANCHE MIDI A PARTIR DU 06 SEPTEMBRE!

L´été au Belvédère...

ENTRÉES
  • Tartare de tourteaux, crème citronnée...18 €
  • Thon mariné à l´aneth, fenouil...17 €
  • Ravioles de langoustines...18 €
  • Carpaccio de bœuf, copeaux de parmesan...15 €
  • *Tarte de sardines, légumes confits...15 €

* MENU « L’ÉPHÈMERE »

PLATS
  • Le turbot aux épices, fenouil et poivrons confits...22 €
  • Lasagne de lotte, émulsion au basilic...23 €
  • Filet de boeuf, pommes de terre, jus fumé...25 €
  • 1/2 homard rôti décortiqué, linguines ...25 €
  • * Filet de mostelle, risotto ...17 €

* MENU « L’ÉPHÈMERE »

DOUCEURS
  • Onctueux à la mangue, pamplemousse rose...9 €
  • Tartelette chocolat/abricots ...9 €
  • Soupe de fraises, rhubarbe, glace coco...9 €
  • Croquant de fraises à la bergamote...9 €
  • * Mousse au chocolat à la fève de tonka...9 €

* MENU « L’ÉPHÈMERE »

«L´éphémère du Belvédère»

Déjeuner du mardi au samedi
Dîner du mardi au jeudi
2 plats 18 € / 3 plats 22 €

« L ´ÉPHÉMÈRE »  est temporaire…
Il peut varier selon les arrivages
et les inspirations de notre chef 😉

Zen1
Les petits gabarits sont ravis !
  • Le plat (viande ou poisson au choix) + la petite douceur ...15 €
Menu «Bel Vedere»

Vendredi et samedi soir

BISQUE DE CRUSTACÉS

THON GERMON MI-CUIT,
FENOUIL, JUS AUX ÉPICES

BLANC MANGER
AUX FRAISES

homard
Le menu homard,
la belle histoire !

Uniquement sur réservation
02 97 84 07 54

a emporter 29-30-31.05
A emporter

Et pour les intéressés, nous préparons toujours des plats à emporter !
Sur réservation 02 97 84 07 54

huitres
Franck
Carte des vins

« Il y a un Dieu mystérieux caché dans les fibres de la vigne »…disait Baudelaire. Levons un petit voile du mystère, découvrons des petits bouts de terre, magnifiés par la passion, le savoir-faire et le labeur de nos amis les vignerons…

Les vins au Belvédère

L'histoire du Belvédère

Une jolie vue sur la ville…

Si l’on se réfère à cette description des plans initiaux de construction de la gloriette, on imagine une étendue spectaculaire devant nos yeux lorsque l’on passe les grilles du Belvédère de Vienne. C’est pourtant la découverte du petit palais somptueux qui capta d’emblée mon attention, je me retrouvai devant un joyau baroque de l’Autriche impériale, niché entre deux arrondissements de la ville, j’en oubliai les promenades et la jolie vue sur la ville…

Le nom de Belvédère s’est imposé sur l’esplanade de l’hôtel de Ville, comme une espièglerie, pour cet écrin de verre lorientais protégé par les hauts murs de son imposant théâtre. Deux belvédères, si loin l´un de l´autre, tous deux flambeaux culturels de leur cité, invitant à la découverte quand on franchit leurs portes. Une cuisine « belle à voir », des produits fins, la mer, une pincée de l’Orient, dans une ambiance de lumière comme la période dorée de Klimt.

Et pourquoi pas accompagnée d’une « petite musique de nuit » de Mozart au piano, si le cœur vous en dit…

Le début de l’histoire…

Un restaurateur du Finistère suit son étoile et met les voiles, un peu plus à l’Est. Sauf que ce Breton-là, avant de se lancer à la conquête du Morbihan, fait un détour de 2000kms vers l’Est, le grand, l’Europe de l’Est. Il y rencontre sa belle, elle aussi de l’Ouest, et tous deux se disent que l’Orient c’est bien, mais Lorient pour deux Bretons, c’est mieux !

Franck retrouve les produits de la mer qu’il travaillait déjà avec passion sur le pont de l’Aven, et valse allègrement entre les tartes de sardines, les tartares de tourteaux, les fins poissons du bassin et leurs jus délicats aux saveurs de l’Orient.
Son canard au cassis, sa souris d’agneau au jus Tandoori nous enchantent, et ses desserts… ses croquants, ses « trop bons » à la mangue, baptisés ainsi par ses amis, on vous laisse découvrir pourquoi … ses babas au Limoncello… nous laisseraient presque baba et achèvent de conquérir nos papilles !

Florence elle, connait certes mieux les valses de Vienne que les festivals celtiques… Elle aime ce qui brille pour avoir évolué dans le monde du Crystal de nombreuses années. Sa pureté la fascine, la lumière qui le transperce et le prisme de couleurs qu’il projette n’est pas sans lui rappeler le ciel breton, ni les compositions culinaires de son mari.

Elle aime les gens surtout, et aujourd’hui les facettes des Bretons l’intéressent plus que celles des pierres. Une petite touche de brillance par ci dans la salle du restaurant pour accueillir ses hôtes, en souvenir, un petit brin de causette par là, dans un environnement théâtrale pour couronner le tout…

Une belle complicité entre deux passionnés des métiers de la bouche…
c’est le début d’une histoire de sens et de goût.

Lire la suite...

La roue tourne !…

8 mois du temps qui passe, 8 mois d’une roue qui tourne, celle du Moulin tourne moins vite, celle du Belvédère prend sa vitesse de croisière. 8 mois d’un ciel qui fait parler toute la journée, d’une Saint Sylvestre et d’un Yvan lunaires, d’une Saint Valentin, à faire fondre les cœurs… et le menu de Pâques les cloches en chocolat! Une longue et sombre saison d’hiver, mais des menus de couleurs qui mettent de bonne humeur!

C’est le printemps à Lorient ! Pleins feux sur la saison qui s’annonce joyeuse de festivals dans ses nouveaux espaces, la place Jules Ferry a fait peau neuve et nous ravit, le soleil brille, les mouettes rient, la ville souhaite la bienvenue à nos amis du Pays de Galles, le programme d´été s’annonce phénoménal!

Je m’élance avec allégresse dans ce matin breton plein de promesses ! les arbres de leur feuillage s’habillent, les quais sont embellis, Lorient et la nature s’éveillent, à la bonne heure, il est huit heures !.. Il est midi, les nuages s’amoncellent, l’horizon s’assombrit, les mouettes pleurent, zut, j’ai oublié mon parapluie…

Qu’importent les humeurs bretonnes de Zeus, l’assiette du chef reste fameuse ! Gaie, colorée, épicée, elle nous surprend, on la savoure en toute simplicité.  « Une cuisine simple et vraie »  dirait le chef, Florence  aimerait ajouter « tout en complexité » !… récolte les avis, décrit à sa manière les plats sophistiqués, décidément la cuisine de son mari la séduit ! Finies les robes de Sissi, oubliées les douceurs des biscuits Sacher, celles de Franck, à la mangue, nous emplit de bonheur!  Et puis surtout, ce que Florence se dit, Le Danube Bleu de Strauss ne vaut pas ces couleurs de lumière qui défilent devant ses yeux quand elle se pose sur les plages Lorientaises et admire la Grande Bleue…

blue-calm-clouds-2

Galerie photos

Contactez-nous

Restaurant Le Belvédère

Place de l’Hôtel de ville
56100 Lorient

02 97 84 07 57
restaurant le belvedere modes de paiemnt
Nos horaires d'ouverture

du Mardi au Samedi

Midi : 12:00 à 14:00
Soir : 19:30 à 21:30
Dès 18:30 lors de représentations au Grand Théâtre

Fermé les Dimanches et Lundis toute la journée

United Kingdom(Great Britain)

We speak fluent english.

Ger-Aus-Swi

Wir sprechen nicht nur Hochdeutsch, wir verstehen alle Dialekte des deutschsprachigen Raumes, und wenn nicht, dann hören wir sie so gerne! 🙂
Die Chefin des Hauses.

Laissez-nous votre message

Revue de Presse

Presse_A_table-1
Presse_A_table-2
Presse_A_table-3
Ouest France Restaurant Lorient -2017.09.01.
Le Télegramme Restaurant Lorient -2017.09.06
article OF-1